• Pique-nique dans un parc

       Ce petit texte est une description écrite au fil de la plume. C'est une description un peu particulière puisque je l'ai écrite en direct d'un jardin public et en ne prêtant attention qu'au paysage sonore, c'est pourquoi vous ne trouverez aucune description physique ici.

    Je vous souhaite une bonne lecture !

     

                    Des discussions, des rires, des mouches. Bruits de velcro, de papier d’emballage qu’on déchire pour manger son contenu. Des tintements de clochettes : soit un vélo, soit un chien. Un aboiement grave et bref qu’on oublie bientôt, couvert par le moteur d’une moto. D’autres chiens se font entendre à plusieurs reprises de la même manière grave et brève. Peut-être n’y a-t-il qu’un seul chien. A gauche, on parle d’histoire de l’art, il semble que l’on mâche aussi. A droite, la pointe d’un crayon griffonne ou dessine sur une feuille de papier en un frottement régulier. Quelqu’un parle français avec un accent étranger. Cette jeune femme dit qu’elle vient d’Espagne. De Madrid précisément. Elle affirme :

     

                    « Il n’y a que des touristes là-bas en été. »

     

                    Le crayon continue son chuchotement mais cette fois d’un rythme plus rapide. La jeune femme à l’accent rit souvent. C’est un rire court et chantant. Des croassements se mêlent par moment au vrombissement des voitures dans le lointain. Toujours des rires et des aboiements, plus nombreux et qui émanent de sources différentes. Dans ce brouhaha vague et incessant, on entend des mouches voler et un camion reculer. Quelques sonorités naturelles participent à cette mélodie urbaine et anthropique. Quelqu’un se mouche. Un prénom résonne d’une voix féminine :

     

                    « Astrid. »

     

                    Qui a fait quoi ? Impossible de le dire, mais cela venait de la droite. La propriétaire du crayon éternue. Des pas s’éloignent et emportent avec eux l’outil de l’artiste. Le craquement d’une bouteille qu’on écrase vient ponctuer cette chanson sans fin.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :